Council Commentary

In Memoriam: Babacar Mané (April 21, 1955 - May 29, 2021)

Population Council Senior Program Officer, Babacar Mané, a reproductive health and rights champion and pioneer in SRHR research passed away on Saturday, May 29, 2021 in Dakar.

Babacar was an exceptional researcher, educator, advisor, and mentor to many in the health field in West Africa. He had a remarkable career, spanning nearly 40 years of experience in research, population policy, monitoring and evaluation (M&E), and program implementation in the areas of reproductive health and HIV.  

Babacar was deeply committed to the health of women in West Africa and worked in several countries, including Benin, Cameroon, Ghana, Guinea, and Mali, with significant contributions across the sub-region. In his native Senegal, he played a key role in the country’s public health initiatives and specifically in the national Family Planning Program. His leadership in research shaped the national adolescent and youth reproductive health strategy, and his efforts were instrumental in the registration of the progesterone vaginal ring in Senegal, the first country in Africa to do so.

Babacar joined the Population Council in 2006 and was seconded as M&E Team Leader to Intrahealth for a USAID-funded program on Maternal, Neonatal and Family Planning. In 2012, Babacar took up the role of Senior Program Officer in the Population Council’s Senegal outpost and over the next seven years, worked on several other projects and activities, including the Evidence Project, the progesterone vaginal ring, and STEP UP. With a background in geography, Babacar attended the Institute for Demographic Training and Research (IFORD) where he trained as a demographer. Prior to joining the Council, Babacar was the Head of the Research unit at the Centre for Training and Research in Reproductive Health (CEFOREP), a Research Associate at IntraHealth’s sub-regional office in West Africa, and a Regional Expert for UNFPA.  He also consulted for several national and international organizations, including WHO, Pathfinder International, UNFPA, and UNICEF.

Babacar’s humanitarian spirit and perpetual good humor will always be remembered. He inspired his colleagues through his constant leadership, dedication to reproductive health, and his intellectual abilities.

We extend our deepest condolences to his family: his wife, four children and his younger brother.

(French version below)

Le Sénégal a perdu l'un de ses champions et chercheurs pionniers en matière de santé publique. Notre collègue et ami, Babacar Mané, est décédé le samedi 29 mai 2021 à Dakar. 

Babacar était un chercheur par excellence, un éducateur, un conseiller et un mentor pour beaucoup dans le domaine de la santé en Afrique de l'Ouest. Avec une formation en géographie, Babacar a fréquenté l'Institut de Formation et de Recherche Démographique (IFORD) où il a suivi une formation de démographe. Il a eu une carrière remarquable, couvrant près de 40 ans d'expérience dans la recherche, la politique démographique, le suivi et l'évaluation (S&E), et la mise en œuvre de programmes dans les domaines de la santé reproductive et du VIH. 

Babacar était profondément engagé dans la santé des femmes en Afrique de l'Ouest et a travaillé dans plusieurs pays parmi lesquels le Bénin, le Cameroun, le Ghana, la Guinée et le Mali. Il a apporté des contributions importantes dans son travail à travers la sous-région. Dans son pays natal, le Sénégal, il a joué un rôle clé dans les initiatives de santé publique du pays et plus particulièrement dans le programme national de planification familiale. Son leadership dans la recherche a façonné la stratégie nationale de santé reproductive des adolescents et des jeunes et ses efforts ont été déterminants pour l'enregistrement de l'anneau vaginal à la progestérone au Sénégal, le premier pays d'Afrique à le faire.

Babacar a rejoint le Population Council en 2006 et a été détaché en tant que chef d'équipe M&E auprès d'Intrahealth pour un programme financé par l'USAID sur la planification maternelle, néonatale et familiale. En 2012, Babacar a pris le rôle de Senior Program Officer au PC-Sénégal et, au cours des sept années suivantes, a travaillé sur plusieurs autres projets et activités, notamment le Projet Evidence, le project sur l’Anneau Vaginal à Progestérone, et STEP UP. Avant de rejoindre le Conseil, Babacar était chef de l'unité de recherche du Centre de formation et de recherche en santé reproductive (CEFOREP), associé de recherche au bureau sous-régional d'IntraHealth en Afrique de l'Ouest et expert régional pour l'UNFPA.  Il a également été consultant pour plusieurs organisations nationales et internationales, dont l'OMS, Pathfinder International, le FNUAP et l'UNICEF. 

Babacar a produit de nombreux articles scientifiques, mémoires, rapports de recherche et d'évaluation. Il nous a inspiré par son leadership constant, son dévouement à la santé reproductive et ses capacités intellectuelles.

Babacar a toujours été un homme aux valeurs exceptionnelles et d'une grande gentillesse. On se souviendra toujours de son esprit humanitaire et de sa perpétuelle bonne humeur. Ses collègues de la communauté de la santé publique, en particulier dans la sous-région de l'Afrique de l'Ouest, sont profondément attristés par son décès.

Nous adressons nos plus sincères condoléances à sa famille : son épouse, ses quatre enfants et son jeune frère. Nous voulons qu'ils sachent que Babacar était apprécié, respecté et aimé de tous.